Christine Jouan Bruneau

Christine Jouan-Bruneau, fondatrice et présidente de l’association Femmes de Demain depuis 1996, occupe également le poste d’adjointe au maire de Boulogne-Billancourt. Son parcours et les fonctions successives qu’elle a exercées reflètent ses engagements, à la fois sur le plan local et international pour contribuer à faire évoluer le monde vers plus de justice et d’équité, défendre la cause des femmes, protéger l’environnement et l’eau, promouvoir la santé,  la formation et l’éducation.

Christine Jouan-Bruneau, fondatrice et présidente
de l’Association
Femmes de Demain

Pour Christine Jouan-Bruneau l’analyse et la réflexion sont les fondamentaux de l’action à laquelle elle consacre son énergie tant au plan politique qu’humanitaire. Sa formation et son parcours traduisent cette volonté inaltérable d’engagement pour contribuer aux évolutions d’un monde qui devient fou et qui oublie sa possibilité de grandeur et le potentiel de sa beauté dans tous les sens du terme : plus d’humanisme, plus de bon sens, plus de justice, plus d’équité. Statut social, rôle économique et politique des femmes dans le monde – notamment en Afrique – , protection de l’environnement et de l’eau, telles sont ses causes de prédilection qu’elle défend.

Présidente Fondatrice d’une ONG

En 1996, elle crée Femmes de Demain (association Loi 1901). Soutenue officiellement dès sa création par des personnalités telles que Mère Teresa, Barbara Hendricks ou Federico Mayor, ex Directeur Général de l’UNESCO.

En 2006, elle réunit Femmes de Demain et le CILAF (Comité International de Liaison des Associations Féminines) qui ne forment plus qu’un, en engageant une campagne en faveur de projets solidaires en Afrique (voir plus bas « Liens Afrique »)

Mère de cinq enfants, Christine Jouan-Bruneau défend aussi les valeurs de la famille, socle de l’harmonie, de l’équilibre et de l’épanouissement de toute société.

 

Christine Jouan Bruneau

Juriste et criminologue, Christine Jouan-Bruneau est diplômée de :

  • L’Institut de Droit International du Luxembourg

  • L’Institut International des Droits de l’Homme de Strasbourg

  • Lauréate de l’Office Académique d’Echanges Franco-Allemands

Dans les années 77 à 80, elle développe son expertise en obtenant un DEA de Politiques criminelles comparées France-Allemagne. Durant deux ans elle est Attachée de Recherche dans un Centre international de recherches sur les conflits des Jeunes avec la société, elle suit trois ans de thèse de Doctorat d’Etat.

Elle  a assuré les fonctions de secrétaire générale du Conseil des ONG de l’Unesco (1998-1999) et de présidente de la Consultation des organisations non gouvernementales de l’Unesco sur la Culture de la Paix (1998 à 2000). Elle oeuvre toujours auprès de l’Unesco et participe à de nombreuses actions.

Elle est toujours aujourd’hui, enseignante à l’Université Paris 2.

 

 

Un engagement permanent sur les scènes nationales et internationales

– 1996 : Rapporteur de la Conférence Nationale de la Famille, une mission dirigée par Hélène Gisserot, rattachée au Premier Ministre Alain Juppé.

– 1998 : adhère au Mouvement Mondial des Mères

– 1999 : élue Présidente de la Consultation « Femmes et Culture de  Paix », puis Secrétaire Générale du Conseil des ONG de l’UNESCO.

Depuis 2002, elle est Membre du Conseil Supérieur de l’Egalité Professionnelle, nommée par le Ministère des Affaires Sociales et de la Solidarité.

2007 : élue au Conseil d’Administration de l’Alliance Internationale des Femmes ayant statut consultatif à l’ONU.

 

 Parcours

. Elue depuis 1995

  • Maire Adjointe de Boulogne-Billancourt, elle est successivement en charge des Affaires Familiales et sociales, puis de l’Administration Générale et des Ressources Humaines.

  • Réélue Maire-Adjointe pour la 3ème fois consécutive en 2008, elle prend en charge la politique du Développement Durable et des transports et sur ce 4éme mandat la démocratie locale de la ville et les transports, maire adjoint du quartier Seguin rive de Seine.

  • Conseiller Communautaire de l’Agglomération GPSO (Grand Paris Seine Ouest).

  • Vice-Présidente du Syndicat Autolib

  • Vice-Présidente du Syndicat des déchets d’Ile-de-France

En tant que Présidente de l’ONG Femmes de Demain, d’élue responsable du développement durable et des transports d’une grande ville française , puis en 2012 de la démocratie locale et des transports, de son engagement dans le cadre de différents programmes de l’UNESCO, Christine Jouan-Bruneau participe à de nombreux colloques, conférences ou débats nationaux et internationaux, soutenus par l’OIF et des sponsors privés tels que le groupe Bolloré, la Lyonnaise des Eaux..etc..

De nombreux liens Afrique

L’association « Femmes de Demain » est régulièrement invitée par les grandes agences internationales et les institutions du Maroc et de Tunisie, en participant à des événements dans le Maghreb.

En 2009, elle signe un partenariat officiel avec l’UNESCO-BREDA (siège à Dakar) sur l’éducation de base en Afrique. Elle est missionnée par la Direction du Patrimoine Mondial pour contribuer aux programmes de la réhabilitation de sites classés en Afrique.

A ce titre, elle entretient de nombreuses relations avec les autorités institutionnelles et les groupes privés, acteurs de projets en Afrique subsaharienne et de l’Ouest.

En 2010, elle est élue au Conseil d’Administration du Forum de Bamako

– organisation de plusieurs colloques à l’ Unesco avec de nombreuses délégations africaines

voyages fréquents en Afrique de l’ouest et centrale pour intervenir en conférences

-enseignement à l école supérieure de commerce de Dakar 2014-2015

Conférences et Débats,  particulièrement Femmes eau et développement en Afrique réalisé en 2010 à l’UNESCO , partenariat OIF-UNESCO , le leadership féminin dans entrepreneuriat , émergence du développement en Afrique en 2016 réalisé en partenariat UNESCO-OIF-OCDE.

Signature d’un partenariat Femmes de demain-Afip , association dont le siège est à Abidjan.

Invitée au sommet des femmes de la COP22, intervention en table ronde de l’UNESCO sur la lutte contre le réchauffement climatique en Afrique.

Marraine du lancement de la plateforme sur entrepreneuriat féminin en Afrique, à la chambre de commerce Abidjan le 26 janvier 2017.

Participe à la conférence ONU FEMMES de mars 2017 GENEVE,  intervient en conférence sur la Gouvernance dans les ODD.

18 mars à Boulogne, colloque sur entrepreneuriat féminin en Afrique francophone, et installation d’une représentation FEMMESdeDEMAIN Afrique , avec de nombreuses représentations pays.

Accompagne la Délégation UNESCO , au sommet panafricain des mathématiciens  Africains de Rabat début juillet 2017, et présente en conférence la stratégie FEMMES et Sciences.

Initie avec sa représentation Afrique , fin juillet 2017, à Abidjan,  les manifestations autour de la journée internationale de la femme Africaine, en présence de nombreuses délégations pays de Femmes de demain Afrique, de la représentante de l’Union Africaine et des ministres de la femme et ministre du commerce…

Participe à la COP23 dans la délégation UNESCO à la table ronde du secteur Afrique, intervention sur  Femmes et réchauffement climatique.

 

%d blogueurs aiment cette page :