Une Histoire

Vers un nouvel humanisme, « Oser un regard plus humain, pour agir sur le monde de demain »

Femmes de demain, une histoire

Créée en fin 1996, par Christine Bruneau, l’association Femmes de demain a eu pour vocation d’introduire un nouveau féminisme : si l’égalité des droits est un élément de la constitution, son exercice reste culturellement difficile. Une société équilibrée, pourtant, se compose de femmes et d’hommes, partageant un projet de vie, un projet de société.

Après différents débats d’idées « Femmes de Demain » adhère au « Mouvement Mondial des Mères » et Christine Bruneau est élue présidente de la consultation « Femmes et culture de paix » à l’Unesco. En 1999 elle est élue Secrétaire Générale des ONG à l’Unesco.

Le Groupe Edouard Leclerc apporte son soutien officiel à l’engagement de « Femmes de demain » dans le développement durable.

En Mars 2002 un colloque au sénat « L’Humanisme au Féminin », soutenu par M. Frédéric Mayor, directeur général de l’UNESCO a un succès retentissant.

En Mars 2003  conférence à l’Assemblée Nationale « Du féminisme à la femme de demain ». Comment la femme peut transformer la société, une condition du développement durable.

L’association s’engage dans des actions ciblées en Afrique, sur des projets d’éducation, de formation et de commerce éthique.

En octobre 2003, forum évènement au CNAM, « Hommes et Femmes : l’équilibre essentiel pour l’entreprise positive ».

Décembre 2003 Femmes de demain accueille « Ni putes ni soumises » à Boulogne-Billancourt sur le thème « Les femmes dans les banlieues ».

Mars 2004  débat sur « La dignité de la Femme et le développement durable » à la maison de l’Europe.

Mars 2005 en partenariat avec l’UNESCO, colloque international « Donnons du poids à toutes les plumes » femmes dans les médias et traitement des sujets féminins.

Juin 2006 « Les femmes mères de la terre » à Boulogne-Billancourt. De l’école du Savoir-Etre, à l’arbre de la terre, les femmes doivent avoir une vision de ce qui pourra rendre l’humanité durable. Cultivons notre Devenir, mettons en débats des projets concrets qui veulent s’enraciner.

Juillet 2006 Solidarité Handicapés, collecte du matériel médicalisé et les envoie au Mali où ils ont aidés des malades ou handicapés au quotidien.

Septembre 2007 « Allumons les étoiles de la paix » colloque pour la journée internationale de la paix. C’est seulement dans notre capacité à concevoir un projet politique global reliant l’homme à l’univers, à l’économie et à lui-même que nous préserverons l’avenir de nos enfants. Dessinons aujourd’hui les perspectives d’une cité durable.

Mars 2008 intervention de Femmes de demain dans le colloque « Eau les cœurs » organisé avec l’Institut de l’Intelligence Economique à l’Assemblée Nationale. Libérant les femmes de la corvée d’eau, Femmes de demain initie des programmes d’éducation des femmes à la gestion de l’eau et défend l’idée de l’accès des femmes aux postes de décision dans les comités d’usagers et la direction des stations d’eau.

Février 2009 intervention au forum de Bamako « Anthropologie et gouvernance », Christine Bruneau présente la réalité coutumière de la corvée d’eau, exercée par les femmes et les petites filles; l’adduction d’eau les libèrent de ces tâches, mais ne leur redonne pas un rôle social nouveau, alors que la bonne gestion des stations d’eau passera par la responsabilisation et le positionnement des femmes dans les postes clés.

Depuis 2010 :

Femmes de demain intervient dans de nombreux colloques sur le positionnement de la femme dans la société, et propose des repositionnements facteurs d’évolution sociale et d’équilibre des rôles femmes-hommes dans le champ d’une vie partagée.

  • Avec le soutien du forum mondial de l’eau une conférence internationale a eu lieu « Femme Eau et développement en Afrique » en décembre à l’Unesco
  • Signature d’un partenariat officiel  avec l’UNESCO sur l’éducation de base en Afrique.
Pour plus de détails, consultez le portrait de Christine Jouan Bruneau, présidente de l’association.

 

Juillet 2018 participe au colloque Unesco sur Paix et Diplomatie,

31 juillet 2018 au Bénin journée internationale de la femme africaine organisé par Femmes de Demain Afrique,

Juillet 2019 :

Colloque Abidjan sur l’entreprenariat féminin avec le réseau panafricain Femmes entreprenantes et dynamiques ,

Colloque Libreville avec le réseau des femmes leaders inspirantes

 

L'image de la femme a sans conteste subi une évolution à nulle autre pareille, ces dernières décennies. Les valeurs familiales traditionnelles en ont quelque peu souffert. Il serait grand temps de réagir et de prôner de nouvelles valeurs familiales. Ces valeurs ne doivent pas être en contradiction avec les nouveaux acquis féminins. Il nous faut simplement avoir un autre regard sur le rôle et l'image de la femme dans notre société de demain. Je souhaite à « Femmes de Demain » de pouvoir donner à ces nouvelles valeurs tout leur sens, par des actions concrètes, dans ce débat de société qui est le nôtre aujourd'hui.

Barbara Hendricks

Ambassadeur des Nations-Unies

Abonnez-vous à la lettre d'information
%d blogueurs aiment cette page :